charles-aznavour-avait-94-ans-photo-afp

 

Vous allez me dire, il n'a rien fait pour Charles.

Lorsqu'il est décédé j'avais les machoires pleines d'acier. 

Je n'avais pas la pèche pour vous présenter ce petit prince.

Les amoureux de la chanson engagée se moqueront.

Oui c'était un chanteur populaire, ce qui n'a rien de péjoratif, il chantait notre vie , nos amours , nos emmerdes.

D'autres diront qu'il n'avait pas de voix, mais nous l'aimions avec sa voix. Il a du faire 1500 chansons pour nous plaire.

N'empèche que des plus jeunes chanteurs sont décédés avant lui. Un roc et un boureau de travail.

Brassens, Brel, Ferré, Ferrat ont quitté le navire avant lui, pour ne citer qu'eux.

Des chansons faites pour être chantées dans les chaumières.

Et Charles si malheureux que le public, via la presse, le rejete.

Enfin la gloire longuement attendue.

Ne vous m'éprenez pas la chanson populaire peut devenir engagée.

Souvenez-vous "Dans le petit bois de trousse chemise"

"Comme ils disent"

"Les Arméniens et lui en ambassadeur"

C'est pour ces raisons que je l'appelle "Le cabotin" parce que je pense que ça lui va si bien.

D'ailleurs écoutez