mardi 07 août

Oeillet des poètes

            Longtemps, longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu, leurs chansons courent encore dans les rues. La foule les chantent un peu distraite en ignorant le nom de l'auteur, sans savoir pour qui battaient leurs coeurs. Parfois on change un mot une phrase et quant on est à cours d'idées on fait La, La ,La, la, lai,la lai...........Leurs âmes lérgères, c'est leurs chansons qui rendent gais, qui rendent tristes, filles et garçons.......bourgeois, vagabonds.        ... [Lire la suite]
Posté par jeanpierreroses à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :