Nous n'irons plus flâner aux halles

Au petit jour à peine pâle

Nous ne vous tendrons plus la main

André Breton, Apolinaire

Poètes de la vie lumière

Paris magique s'est éteint

Couleur de fer coule la seine

Quelle injure crient les syrènes

Capitale prostituée

Quand nos regards sans transparence

Noyés dans des tonnes d'essence

Pleurent des larmes poluées

Paris béton, Paris de pierres, a pour Noël invité

La grande roue si décriée.

 

Henri Gougaud et votre serviteur

La grande roue et l'arc de triomphe 1